Skip to main content

Réservoir sous pression ou pompe de dosage?

L'aptitude des réservoirs sous pression et des pompes de dosage pour les lignes doubles (combinaisons de lignes)



Transport de réservoirs sous pression

L‘inconvénient du transport de réservoirs sous pression est que le débit dépend des variations de la section transversale de sortie totale de tous les éléments d‘application raccordés comme p.ex. rampe de pulverisation Spotflex® ou pistolets à peinture. Si la section transversale de sortie totale est modifiée, la quantité totale à la sortie change toujours - mais pas comme souhaité.



Lors de l‘ouverture d‘un deuxième élément d‘application - p.ex. lors de la création des combinaisons de lignes illustrées à la fig.1 - il faut deux fois plus de quantité de matière. Cependant, cela ne se produit pas lorsqu‘un réservoir sous pression est utilisé, comme le confirment les résultats de mesure d‘un essai simple (voir fig.1 + 2).

La colonne 1 indique les débits d‘une seule rampe de pulvérisation Spotflex® ouverte en fonction de la pression du réservoir, la colonne 2 indique les valeurs pour deux rampes de pulvérisation ouvertes.

Pour l’essai n° 2 (fig.2), une quantité de matière de 10,7 kg/min est présente dans la ligne simple à une pression de 3 bar. Dans la zone de la ligne double, il faut deux fois la quantité de matière de 21,4 kg/min (colonne 4).

Cependant, la quantité réelle n‘est que de 15,9 kg/min (colonne 2), soit 25 % de moins que ce qu’il faudrait.

Une combinaison de lignes se rapprocherait de l‘apparence illustrée sur la fig.3. Dans la zone de la ligne double, les agglomérats sont visiblement plus maigres, dans la zone de la ligne simple, plus volumineux.

L'explication

À des débits plus élevés, la résistance dans le système de conduite augmente jusqu‘à la dérivation V, qui ne peut être compensée que par une augmentation de la pression d‘air.

Comme vous pouvez le constater à partir de ces quelques valeurs mesurées, la double quantité requise ne se produirait qu‘à une pression du réservoir supérieure de 1 bar, c‘est-à-dire à 4 bar.

Lors de l‘ouverture de la rampe de pulvérisation de la deuxième ligne, la pression d‘air du réservoir doit donc être augmentée de 1 bar en quelques millisecondes et baissée de 1 bar tout aussi rapidement lors de la fermeture. Il est évident que cela n’est pas possible.

 


Pompe de dosage

Les systèmes équipés de pompes de dosage HOFMANN se comportent complètement différemment. Une pompe n‘est pas seulement le substitut d‘un réservoir sous pression car:

  1. Le débit est proportionnel à la vitesse, malgré la viscosité et les changements de viscosité du matériau et malgré la pression et les changements de pression
  2. Si la vitesse est brusquement doublée, il en résulte un doublement brutal du débit.


Interaction

Les facteurs déterminant le débit du réservoir sous pression et pompes de dosage sont fondamentalement différents:

  • Dans le processus du réservoir sous pression, la quantité de matière à la sortie est une conséquence de la pression d‘air, de la viscosité et des résistances dans le système.
  • La pression, la viscosité et les résistances ne jouent aucun rôle dans les pompes de dosage. Le débit de matière est cont rôlé par moyen hydraulique avec servo- vérins. Le débit de matière peut ainsi être ajusté à la quantité requise en quelques millisecondes (double, triple - moitié, tiers).






Demande de consultation

Chez HOFMANN, nous savons exactement quelles méthodes d'application et quelles machines de marquage sont adaptées à votre prochain projet de marquage. Envoyez-nous une demande de conseil et profitez de notre expérience de plus de 60 ans dans le domaine du marquage routier.

Envoyez-nous une demande dès aujourd'hui afin que nous puissions vous contacter dans les plus brefs délais!

Envoyez-nous votre demande maintenant



HOFMANN Produits de marquage routier
Consulter le glossaire

Comment nous pouvons vous assister aujourd'hui?

Messagebox Kontaktformular

Messagebox Kontaktformular
captcha